Quelle formation pour se former dans le secteur de la petite enfance ?

Enfants joyeux

Se former à la petite enfance donne accès aux métiers du social, de l’éducation et de la santé des enfants. Le futur professionnel devient, après sa formation, apte à travailler au contact de nourrissons, de bébés ou d’enfants jusqu’à l’âge de 6 ans. Plusieurs formations sont ouvertes pour permettre à toute personne désireuse de pouvoir travailler dans ce secteur. Si vous envisagez d’exercer un métier dans la petite enfance, vous devez lire ce guide pour connaître les formations du secteur.

Formation pour se former dans la petite enfance

La petite enfance est un domaine délicat et fragile qui exige des compétences et aptitudes de la part du professionnel du milieu. Pour faciliter à ce dernier d’exercer son métier en toute quiétude, il existe différentes formations qui lui permettent d’exercer dans le secteur public ou privé.

Formation de niveau Certificat d’Aptitude Professionnelle

Le premier cursus qui permet d’avoir accès au secteur de la petite enfance est la formation CAP petite enfance. Appelée aujourd’hui CAP Accompagnant éducatif petite enfance, cette formation dure 2 ans. C’est un diplôme d’État de niveau 3, délivré 1 an après un Bac, BEP, ou un autre CAP.

Les étudiants qui s’y inscrivent peuvent prendre part à l’examen organisé par le ministère de l’Éducation nationale. À l’issue de cette formation, le professionnel est capable de prendre en charge des enfants. Ainsi, il leur assure un accompagnement éducatif. Ce CAP reste le diplôme incontournable du secteur. 

La petite enfance : diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture

Le diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture est aussi un excellent parcours pour se former dans le secteur de l’enfance. Les futurs professionnels sont préparés à la pratique d’activités d’éveil. Ils peuvent également assurer les soins dans l’objectif de garantir le développement et le bien-être de l’enfant. 

Lisez aussi :  Comment apprendre à un bébé à manger proprement du chocolat 

Le DEAP propose ainsi des modules tels que :

  • La connaissance approfondie du développement du jeune enfant ;
  • La capacité à proposer des activités d’éveil et à assurer des soins ;
  • L’organisation du travail.

À l’issue de cette formation, l’auxiliaire sera capable de réagir en situation d’urgence sous la responsabilité de l’infirmier. C’est un diplôme qui s’obtient en un an dans des instituts spécialisés.

Diplômes pour travailler dans la petite enfance

Les diplômes pour se former au domaine de la petite enfance varient en fonction du métier que l’intéressé souhaite faire. La plupart des milieux d’intervention des professionnels de la petite enfance sont soumis à une formation.

Le BAC pro ASSP du secteur de la petite enfance 

C’est le Baccalauréat professionnel accompagnement, soins et service à la personne. Il est question d’un diplôme accessible dès la troisième. C’est un cursus de niveau 4 qui se prépare en 3 ans. Ce diplôme s’adresse aux jeunes qui souhaitent travailler dans les métiers d’aide à la personne. 

Avec ce Bac, le titulaire peut assurer les fonctions d’accueil, d’accompagnement auprès des enfants, mais aussi des personnes âgées. Le Bac pro ASSP offre également la possibilité de poursuivre vos études pour :

  • Un BTS économie sociale familiale
  • Un DUT carrières sanitaires et sociales
  • Un BTS Service et Prestations des secteurs Sanitaire et Social (SP3S)
  • Une formation d’aide-soignant.

La licence Pro Responsable de structures enfances

La licence est délivrée après un an de formation. Il faut avoir un BAC+2, issu du secteur sanitaire et social pour pouvoir s’inscrire à ce diplôme. La licence Pro Responsable de structures enfances forme des professionnels spécialisés et dévoués à la petite enfance.

Lisez aussi :  Conseils pour faire face aux problèmes d'alcool et de drogue

C’est un parcours qui garantit aux enfants de bénéficier de professeurs particuliers spécialisés dans leur domaine. À l’issue de cette formation, les apprenants sont tenus de réaliser des stages pour la professionnalisation, sanctionnés par un mémoire.

Devenir professionnel de la petite enfance

Plusieurs autres formations offrent la possibilité d’avoir accès au secteur de la petite enfance. Sur étude de dossier ou par concours, vous pouvez devenir un professionnel chevronné de la petite enfance. 

Le diplôme d’État de puériculture

Le DEP est une formation qui forme des infirmières spécialisées dans le secteur de la petite enfance. Seuls les titulaires d’un Diplôme d’État d’infirmier après 3 ans dans une école d’infirmière peuvent s’inscrire à cette formation. C’est un parcours de spécialisation.

La puéricultrice est aguerrie pour intervenir dans les services de maternité. C’est une personne engagée en collaboration avec la sage-femme. L’un de ses rôles est de veiller notamment sur les nouveau-nés en leur apportant les soins nécessaires.

Le DEEJE pour travailler dans le secteur de la petite enfance

Il est également possible de se former au Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants. C’est un parcours de la petite enfance qui prend en charge le développement et l’épanouissement des enfants de moins de 7 ans. Cette formation est ouverte aux personnes ayant un baccalauréat ou équivalent. Ces dernières prennent part à un concours d’entrée en école d’éducateur de jeunes enfants.

Plusieurs formations et modules sont offerts à distance pour un accès facile. Et les professionnels de la petite enfance, formés, peuvent intervenir dans des domaines différents et variés. Il peut s’agir des centres de loisirs, des hôpitaux, des crèches ou des écoles maternelles. 

Lisez aussi :  Pourquoi être parent d'adolescents peut être un tel défi

En règle générale, leur rôle est d’assurer le bien-être et l’épanouissement de la petite enfance. Avec leur diplôme, ils peuvent intervenir en tant qu’éducateurs de jeunes enfants, ou même directeurs d’une structure d’accueil de la petite enfance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.