Enfant Autiste – Risque d’errance dangereuse

Un enfant autiste en errance

Selon les études, plus de 33 % des enfants souffrant d’autisme réussissent à quitter leur domicile à l’insu de leurs parents et tuteurs. Les cas de fugues sont aussi bien courants dans les écoles que dans les centres d’apprentissage. Ces enfants qui sont à peine conscients de la gravité des actions qu’ils font sont fortement exposés à un risque d’errance dangereuse. C’est notamment le cas lorsque les dispositions appropriées n’ont pas été prises.

Les fugues et l’errance chez les enfants autistes

D’après les résultats d’une étude publiée sur le site Eurekalert, les risques de fugues et d’errance chez les enfants autistes sont non négligeables. Cette tendance s’explique notamment par le fait que leur conception du danger est relativement basse. C’est pourquoi la plupart des parents décident aujourd’hui d’installer un gps enfant afin de localiser leur enfant dans ces cas qui peuvent être très inquiétants. 

Par ailleurs, des scientifiques de l’institut médical pédiatrique Cohen de New York ont mené une enquête dans ce sens. Il s’agit de l’étude « Centers for Diseases Control and Prevention Survey ». Le projet englobait les données de plus de 1 420 enfants présentant des signes de trouble du spectre autistique encore appelé TSA. D’après l’étude, il a été rapporté que le tiers de cette population a déjà erré, au moins une fois pendant les 12 mois précédant les études. Ces enfants (généralement âgés de 6 à 17 ans), ont en effet été retrouvés en train d’errer à des kilomètres de chez eux.

Il faut également noter que pendant ces périodes de fugues, les enfants peuvent subir de graves blessures et autres traumatismes. C’est pourquoi il est indispensable de prendre les dispositions nécessaires pour faire face à cette fâcheuse situation. 

Lisez aussi :  Pourquoi être parent d'adolescents peut être un tel défi

Quels sont les moyens pour réduire ce risque chez les enfants autistes ?

Il existe des dispositions qu’il faut prendre pour réduire les troubles de comportement et le risque de fugues chez les enfants atteints d’autisme.

Prévenir les troubles de l’enfant autiste

Il vaut mieux prévenir que guérir, dit-on. Ce dicton trouve absolument sa place ici. En effet, il est plus facile de prévenir une crise d’autisme ou un trouble que de le gérer. Pour le faire, vous devez procéder à une analyse minutieuse des troubles comportementaux afin d’en identifier les causes. Lorsque vous les aurez déterminées, cela vous permettra de les éviter au maximum. Vous pourriez ainsi créer et adopter un mode vie pour votre enfant en fonction de ces facteurs déclencheurs.

La géolocalisation

Imaginez une seconde que votre enfant se trouve dans un endroit tout à fait inconnu sans personne pour le protéger. C’est ce que vivent les parents d’enfants autistes au quotidien. Pour vous permettre de facilement les retrouver, plusieurs outils sont mis à votre disposition. Il s’agit notamment des appareils d’identification et de géolocalisation. En effet, ces outils de localisation enfant vous permettent de savoir où se trouve votre bout de chou à n’importe quel moment et en temps réel. Cependant, il peut arriver que l’enfant ne veuille pas garder sur lui un tel dispositif pour une raison ou une autre. Dans ce cas, il vous revient de faire preuve d’imagination. Si vous avez une bonne communication avec ce dernier, vous pouvez toutefois essayer de le convaincre.

Lisez aussi :  Conseils pour faire face aux problèmes d'alcool et de drogue

En dehors, de ces moyens, il existe d’autres astuces qui peuvent vous aider à assurer la sécurité d’un enfant souffrant de TSA. Comme il vient d’être dit, il est important de miser sur la bonne communication, même si cela peut être un véritable défi. Pensez aussi à informer votre entourage et celui de votre enfant. Il s’agit notamment des lieux comme :

  • L’école
  • Les contres de formation
  • Les lieux que vous fréquentez habituellement

Avec ces mesures, l’enfant sera traité en considération de son handicap par son entourage, ce qui peut lui éviter les envies de fugues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.