Combien coûte l’heure pour une nounou en garde partagée ?

nounou

En cas de garde partagée de vos enfants imposée par un juge en droit de la famille, l’appel à une nounou semble incontournable. Il s’avère que c’est une solution pour que vos enfants ne se sentent pas aussi délaissés. En effet, les nounous sont demandées pour assurer et veiller à ce que vos enfants soient bien nourris et qu’ils vivent normalement. Vous ne savez pas cependant combien coûte le salaire de nounou en garde partagée en une heure? Voici quelques points clés pour en savoir plus. Décryptage !

Les conditions pour la garde partagée de vos enfants

Lorsque vous avez une nounou pour compenser les absences dans une situation de garde partagée d’enfants, sachez que vous devez l’employer légalement. De ce fait, des conditions sont posées entre vous comme les droits de congés, le salaire, les heures de travail ainsi que tous les droits dont la nounou doit jouir.

Par ailleurs, pour employer une nounou à domicile afin d’assurer la garde de vos enfants, vous pourrez bénéficier des aides suivantes : 

  • Une subvention d’au moins 174,55 euros par mois pour un enfant en dessous de 3 ans ;
  • Une capacité de prise en charge des 50 % des cotisations sociales qui plafonnent à 461,40 euros par mois ;
  • Des impôts réduits.

Le salaire d’une nounou en garde partagée

Ce tarif dépend généralement de l’âge et de l’expérience de la nounou, mais aussi de son diplôme tout comme le nombre d’enfants à assurer.

Par ailleurs, ce coût varie selon votre pays et votre lieu. Veuillez donc renseigner ce tarif en fonction de votre région.  

Lisez aussi :  L'importance du sommeil chez l'enfant

Le salaire brut d’une nounou à domicile pour la garde partagée est d’au moins 10,52 euros par heure, soit 8,17 euros par heure pour le salaire net, selon le contrat collectif du 1er octobre 2020 pour la garde des enfants ou la CCN des salariés d’employeur.

« En effet, le tarif de 10,52 peut varier de 1 à 2 euros de l’heure selon la nounou, mais vous êtes libre de la gratifier de plus si vous le souhaitez, selon aussi votre satisfaction de son travail. » 

Le contrat collectif ainsi que le choix des niveaux

Le contrat de travail de la personne chargée de la garde des enfants doit mentionner le niveau de la garde depuis l’année 2016. Le choix des niveaux est important vu la rémunération d’une nounou ainsi que ses tâches. De plus, le choix du niveau de garde d’enfants dépend des activités réalisées par la nounou.

  • Pour le niveau 1 : Il s’agit là de la tâche d’un ou d’une baby-sitter. Sa rémunération brute est au SMIC.
  • Pour le niveau 3 (A ou B) :
    • A : La nounou a pour tâche de surveiller plusieurs enfants de plus ou de moins de 3 ans, les aider à faire leurs devoirs, en plus de s’occuper du nettoyage des espaces de vie des enfants.
    • B : La garde a les mêmes fonctions que lors du niveau A, mais en plus, elle est chargée d’entretenir les habits et le linge des enfants.
    • Que ce soit pour la garde exclusive ou garde partagée, le salaire brut d’une nounou tourne autour de 10,52 euros par heure et 11,57 euros par heure avec des droits de congés payables.
  • Dans le cas où la nounou possède un CQP de garde d’enfants (certificat de qualification professionnelle) ou bien un titre de niveau 5 en assistance maternelle ou en garde d’enfants, vous devez majorer son salaire de 3 % minimum.
Lisez aussi :  L'importance du sommeil chez l'enfant

Le coût d’une nounou à domicile

On doit payer 8 euros par heure pour une nounou à domicile, mais le coût d’une assistante maternelle est de 3 euros par heure.

En effet, choisir une assistante maternelle est plus bénéfique qu’une nounou vu le coût par heure. Cependant, le salaire d’une assistante maternelle s’élève en fonction de l’importance des tâches comme l’entretien de la chambre de l’enfant et la préparation des repas. En effet, l’assistante maternelle ou la garde d’enfants a pour but d’offrir aux enfants une stabilité, une assurance et un environnement harmonieux malgré le divorce de leurs parents. 

En outre, le tarif d’une nounou reste le même, peu importe le nombre d’enfants qu’elle garde, même s’il y a majoration, contrairement au tarif d’une assistante maternelle. 

Les aides fiscales diffèrent selon le type de garde choisi. Par enfant qui va être gardé, le crédit d’impôt est de 50 % du montant des frais de garde avec une déclaration des dépenses totales ne dépassant pas les 15 000 euros, soit un crédit d’impôt de 7500 euros maximum. 

Une déduction forfaitaire pour la garde d’enfants

La déduction forfaitaire s’élève à 2 euros/h de travail et doit être appliquée pour amoindrir le coût dans le domaine de la garde d’enfant à domicile. Cela englobe les heures totales de travail qui seront effectuées, heures supplémentaires comprises. Le calcul va se faire en prenant en compte les cotisations pour la sécurité sociale qui n’est pas comptabilisée par la caisse d’allocations familiales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.